Sélection de 47 études promouvant les nano-particules à base de Graphène – oxyde de graphène, nano-tubes de carbone, points quantiques de graphène, etc – dans les “vaccins” anti-cancer, anti-grippe… et autres

Voici une liste d’études récentes portant sur la présence déclarée de nano-particules  à base de Graphène dans les “vaccins” anti-cancer et autres: oxyde de graphène, nano-tubes de carbone, points quantiques de graphène, etc, etc… au bénéfice de tous ceux qui préfèrent détourner les yeux, les oreilles et leur cerveau afin de ne pas voir ce qui est, par trop, visible. A savoir que le Graphène est omni-présent.

Caveat: il ne s’agit que des études très récentes et portant, exclusivement, sur les vaccins. Il en existe des centaines d’autres portant sur l’utilisation des nano-particules  à base de Graphène dans la thérapeutique, et dans la chirurgie, depuis une quinzaine d’années. 

Que va dire Momotchi – la célèbre dompteuse de Tchat-Bottés et autres Troll-Bots dansant le Rock and Troll – qui s’est auto-proclamée “défakeuse du Graphène”… en toute complicité avec les officines, de la PharMacronie, expertes en fakenews?

*************

“A self-assembled graphene oxide adjuvant induces both enhanced humoral and cellular immune responses in influenza vaccine”.

Un adjuvant à base d’oxyde de graphène auto-assemblé induit des réponses immunitaires humorales et cellulaires renforcées dans le vaccin antigrippal. Décembre 2023. [123]

Il est bien précisé “auto-assemblé”.

Des nanoparticules auto-assemblées basées sur des points quantiques d’oxyde de graphène avec des composants de carnosine, de resiquimod et d’ions Zn2+, à savoir ZnGC-R, sont conçues comme un nouvel adjuvant pour le vaccin antigrippal. 

*************

“Harnessing graphene oxide nanocarriers for siRNA delivery in a 3D spheroid model of lung cancer”. Exploitation des nanocarriers d’oxyde de graphène pour l’administration d’ARNsi dans un modèle sphéroïde 3D de cancer du poumon. Août 2023. [79] 

*************

“Graphene oxide as novel vaccine adjuvant”.  [4] 

Il s’agit d’une étude fraichement publiée, en octobre 2023, en Iran.  [4] 

Selon le résumé. Pour améliorer l’immunogénicité des antigènes et promouvoir une immunité durable, les formulations des vaccins ont été complétées de manière appropriée par des adjuvants. On a constaté que le graphène améliore la présentation des antigènes aux cellules T CD8+ et stimule les réponses immunitaires innées et les facteurs inflammatoires. Ses propriétés, telles que sa grande surface, sa stabilité dans l’eau et son rapport d’aspect élevé, en font un candidat idéal pour l’administration de substances biologiques. Les nanomatériaux à base de graphène ont récemment fait l’objet d’une attention particulière en tant que nouveau type d’adjuvants de vaccins en raison de leur rôle potentiel dans l’activation des réponses immunitaires. En raison de la fonctionnalité limitée de certains adjuvants humains approuvés, il est urgent de développer de nouveaux adjuvants polyvalents. La recherche sur l’utilisation immunologique et biomédicale de l’oxyde de graphène indique que ces nanocarriers possèdent d’excellentes propriétés physicochimiques, une biocompatibilité acceptable et une capacité élevée de chargement de médicaments. Les nano-vecteurs à base de graphène pourraient également améliorer la fonction de certaines cellules immunitaires telles que les cellules dendritiques et les macrophages par le biais de voies de signalisation spécifiques. 

Cependant, l’injection d’oxyde de graphène peut entraîner un stress oxydatif et une inflammation importants. Divers protocoles de fonctionnalisation de surface ont été employés pour réduire les effets négatifs possibles de l’oxyde de graphène, tels que l’agrégation de l’oxyde de graphène dans les liquides biologiques et l’induction de la mort cellulaire.En outre, ces modifications améliorent les propriétés de l’oxyde de graphène fonctionnalisé, ce qui en fait un excellent vecteur et adjuvant. La mise en lumière des différentes propriétés physicochimiques et structurelles de l’oxyde de graphène et de ses dérivés a conduit à leur application dans divers domaines thérapeutiques et d’administration de médicaments. Dans cette revue, nous nous sommes efforcés de développer les différents aspects de l’oxyde de graphène.

*************

“Alum-functionalized graphene oxide nanocomplexes for effective anticancer vaccination”.   Nano-complexes d’oxyde de graphène fonctionnalisés à l’alun pour une vaccination anti-cancéreuse efficace. Janvier 2019. [48]  

*************

“Ultrasons Puissant pour des Nanoparticules Pharmaceutique”. Au sujet des effets de cavitation. Selon ce promotionnel: 

«Les nano-tubes de carbone fonctionnalisés peuvent également servir de systèmes d’administration de vaccins. Le concept de base est de lier l’antigène aux nanotubes de carbone tout en conservant sa conformation, induisant ainsi une réponse d’anticorps avec la bonne spécificité.» [71] 

*************

“Carbohydrate-Functionalized rGO as an Effective Cancer Vaccine for Stimulating Antigen-Specific Cytotoxic T Cells and Inhibiting Tumor Growth”. [129]

La délivrance efficace d’antigènes aux cellules dendritiques (DC), cellules présentatrices d’antigènes puissantes, et la présentation ultérieure d’antigènes pour déclencher la production de cellules T cytotoxiques activées sont des paramètres vitaux qui déterminent le succès de l’immunothérapie contre le cancer. Nous présentons ici l’oxyde de graphène réduit fonctionnalisé au dextra comme vecteur d’antigènes pour l’immunothérapie du cancer…. Par conséquent, l‘oxyde de graphène réduit, fonctionnalisé au dextran, proposé pourrait être un candidat puissant pour les vaccins contre le cancer et d’autres immunothérapies.

*************

“Experts Say An mRNA Vaccine Delivered Via Hydrogel Might Be Helpful As A Cancer Immunotherapy”. Un publi-rédactionnel de l’Industrie Pharmaceutique évoquant, en passant, les vaccins à l’oxyde de graphène – made in China [48] Cet article a été supprimé et n’est disponible que dans les archives du Web. [49] 

Selon leur propagande: C’est pourquoi l’équipe d’experts du National Center for Neuroscience and Technology (en Chine) a fabriqué un hydrogel à partir d’oxyde de graphène et de polyéthylèneimine de faible poids. Grâce à sa grande surface, l’oxyde de graphène peut facilement charger des substances médicamenteuses. D’autre part, la polyéthylèneimine permet de lier le contenu de l’ARNm pour la conversion.

*************

“Recent progress of graphene oxide as a potential vaccine carrier and adjuvant”. Progrès récents de l’oxyde de graphène en tant que vecteur de vaccin et adjuvant potentiel. [59]

En raison de ses propriétés physicochimiques uniques, l’oxyde de graphène est largement utilisé en médecine pour le traitement photothermique du cancer, l’administration de médicaments, la thérapie antibactérienne et l’imagerie médicale. Notre travail décrit la modification de la surface de l’oxyde de graphène et résume pour la première fois que l’oxyde de graphène fonctionnalisé sert de vecteur de vaccin et montre une activité adjuvante significative dans l’activation de l’immunité cellulaire et humorale.

*************

“Chitosan-Functionalized Graphene Oxide as a Potential Immunoadjuvant”. L’oxyde de graphène fonctionnalisé au chitosane comme immunoadjuvant potentiel.  [43]

L’application de l’oxyde de graphène en tant qu’adjuvant potentiel pour les vaccins a récemment fait l’objet d’une attention considérable. Cependant, une fonctionnalisation appropriée de la surface de l’oxyde de graphène est cruciale pour améliorer sa biocompatibilité et renforcer son activité d’adjuvant. Dans cette étude, nous avons mis au point une méthode simple pour préparer de l’oxyde de graphène fonctionnalisé au chitosane et avons étudié son potentiel en tant que nano-adjuvant.

Cette étude date de 2017. Donc, depuis quand l’oxyde de graphène a-t-il fait l’objet d’une attention considérable en tant qu’adjuvant potentiel pour les vaccins?

*************

“Graphene Oxides Decorated with Carnosine as an Adjuvant To Modulate Innate Immune and Improve Adaptive Immunity in Vivo”. Oxyde de graphène décoré de carnosine comme adjuvant pour moduler l’immunité innée et améliorer l’immunité adaptative in vivo. Des études récentes ont révélé les effets immunitaires de l’oxyde de graphène et l’ont utilisé comme vecteur de vaccin et comme adjuvant. Cependant, l’oxyde de graphène induit facilement un fort stress oxydatif et une réaction inflammatoire au site d’injection. Il est donc indispensable de développer un adjuvant alternatif basé sur des dérivés de l’oxyde de graphène pour améliorer les réponses immunitaires et réduire les effets secondaires. La carnosine (Car) est un antioxydant remarquable et sûr. La faisabilité et l’efficacité de l’oxyde de graphène ultramince décoré avec de la carnosine en tant qu’adjuvant immunitaire alternatif ont été étudiées dans le présent document. Février 2016. [51]

Cette étude date de février 2016 – de 8 années en comptant sa préparation. Donc, de quand datent les études récentes qui ont révélé les effets immunitaires de l’oxyde de graphène et l’ont utilisé comme vecteur de vaccin et comme adjuvant?

*************

“Carbon nanotubes as a novel tool for vaccination against infectious diseases and cancer”. [58] 

Les résultats prometteurs mentionnés ci-dessus montrent clairement que les nano-tubes de carbone présentent un potentiel élevé pour la délivrance d’antigènes et qu’ils peuvent être considérés comme une nouvelle plateforme vaccinale pour les maladies infectieuses et le cancer. Leur dimension nanométrique leur permet d’être facilement internalisés par les cellules. Ils ont un grand volume intérieur par rapport à leurs dimensions linéaires et les biomolécules peuvent être facilement immobilisées sur leur surface extérieure. Cela leur confère l’avantage d’être utilisés comme nanocarriers pour l’administration contrôlée et ciblée de médicaments.

… En outre, la découverte récente que certaines enzymes telles que les myéloperoxydases peuvent dégrader les nano-tubes de carbone permet de penser que, si les antigènes sont encapsulés dans ces nanostructures, ils seront davantage protégés des facteurs externes. Après l’internalisation cellulaire et la dégradation des nano-tubes de carbone, les antigènes pourraient encore être présentés efficacement. Les nano-tubes de carbone fonctionnalisés peuvent être administrés par des voies couramment utilisées pour la vaccination, telles que la voie sous-cutanée et la voie orale, sans induire d’effets toxiques graves et indésirables, ce qui renforce la possibilité de leur utilité en tant que stratégies d’immunisation.

Cette étude date de 2013.

*************

“Functionalized graphene oxide serves as a novel vaccine nano-adjuvant for robust stimulation of cellular immunity”. L’oxyde de graphène fonctionnalisé sert de nouveau nano-adjuvant vaccinal pour une stimulation robuste de l’immunité cellulaire. [40] 

Grâce à leurs propriétés physicochimiques uniques, les dérivés du graphène ont suscité une grande attention en biomédecine. Dans cette étude, nous avons soigneusement conçu l’oxyde de graphène comme adjuvant de vaccin pour l’immunothérapie en utilisant l’uréase comme antigène modèle… Notre travail présente, non seulement, un nouveau nano-adjuvant vaccinal très efficace à base d’oxyde de graphène, mais met également en évidence les rôles essentiels de la chimie des surfaces dans la conception rationnelle des nano-adjuvants.

Cette étude date de février 2016 – de 8 années en comptant sa préparation. Donc, depuis quand les dérivés du graphène ont-ils suscité une grande attention en biomédecine?

*************

“Biomedical Applications of Carbon Nanomaterials: Fullerenes, Quantum Dots, Nanotubes, Nanofibers, and Graphene”. Applications biomédicales des nano-matériaux de carbone : Fullerènes, points quantiques, nanotubes, nanofibres et graphène.  La discussion porte également sur les applications biomédicales émergentes des nano-matériaux de carbone, notamment l’administration ciblée de médicaments, les implants médicaux, l’ingénierie tissulaire, la cicatrisation, la biodétection, la bio-imagerie, les vaccins et la thérapie photodynamique. Octobre 2021.  [42]

*************

“Intranasal vaccination with influenza HA/GO-PEI nanoparticles provides immune protection against homo- and heterologous strains”. La vaccination intranasale avec des nano-particules d’oxyde de graphène / hémagglutinine de la grippe / polyéthylèneimine confère une protection immunitaire contre les souches homo- et hétérologues de la grippe. Mai 2021. [50]

*************

“Intranasal influenza vaccine enhances immune response and offers broad protection”.  Fabrication d’un vaccin nasal, à l’encontre de la grippe, à base d’oxyde de graphène.  Mai 2021. [44]

Dans cette étude, les chercheurs ont mis au point un vaccin antigrippal intranasal utilisant l’hémagglutinine recombinante, une protéine présente à la surface des virus grippaux, comme antigène du vaccin. L’hémagglutinine fait partie intégrante de la capacité du virus de la grippe à provoquer une infection. 

Les chercheurs ont également créé un nano-matériau bidimensionnel (nano-particules d’oxyde de graphène fonctionnalisées au polyéthylèneimine) et ont constaté qu’il avait de puissants effets adjuvants (renforcement de l’immunité) sur les vaccins antigrippaux administrés par voie intranasale.

*************

“Efficient Lymph Node-Targeted Delivery of Personalized Cancer Vaccines with Reactive Oxygen Species-Inducing Reduced Graphene Oxide Nanosheets”.  Fabrication d’un vaccin à base d’oxyde de graphène réduit PEGylé – pour un vaccin anti-cancer. Septembre 2020. [46]

*************

“Injectable thermo-sensitive chitosan hydrogel containing CPT-11-loaded EGFR-targeted graphene oxide and SLP2 shRNA for localized drug/gene delivery in glioblastoma therapy”. Hydrogel de chitosane injectable thermosensible contenant de l’oxyde de graphène ciblant l’EGFR chargé de CPT-11 et du SLP2 shRNA pour l’administration localisée de médicaments/gènes dans la thérapie du glioblastome. Janvier 2022. [47]

*************

“Graphene oxide-incorporated hydrogels for biomedical applications”. Hydrogels incorporés à l’oxyde de graphène pour des applications biomédicales. Mai 2020. [57]

*************

“Advances and Perspectives in the Use of Carbon Nanotubes in Vaccine Development”. Progrès et perspectives dans l’utilisation des nano-tubes de carbone pour la nano-tubes de carbone. Août 2021. [41] 

Plusieurs études sur les nano-vaccins à base de nano-tubes de carbone ont révélé qu’en raison de la capacité des nano-tubes de carbone à transporter des molécules immunogènes, ils peuvent agir comme des vaccins non classiques, une qualité que ne possèdent pas les vaccins aux formulations traditionnelles. Par conséquent, l’adaptation et la modification des propriétés physicochimiques des nano-tubes de carbone en vue de leur utilisation dans des vaccins pourraient en outre améliorer leur efficacité dans l’induction d’une réponse immunitaire basée sur les lymphocytes T. Par conséquent, l’objectif de cette étude est de renouveler et d’éveiller l’intérêt et les connaissances sur l’utilisation sûre des nano-tubes de carbone en tant qu’adjuvants et vecteurs dans les vaccins.

*************

“PEGylated single-walled carbon nanotubes as co-adjuvants enhance expression of maturation markers in monocyte-derived dendritic cells”. Les nano-tubes de carbone monoparois PEGylés utilisés comme coadjuvants renforcent l’expression des marqueurs de maturation dans les cellules dendritiques dérivées de monocytes. Février 2021. [54]

Cette étude a examiné l’application des nano-tubes de carbone monoparois phospholipidés et pyrogénés (PL-PEG-SWCNT) en tant que coadjuvant sûr pour le vaccin recombinant commercial contre le virus de l’hépatite B afin d’améliorer l’induction de la différenciation et de l’activation des cellules dendritiques dérivées des monocytes (MDDC) in vitro en tant que cellule initiatrice de la réponse immunitaire pour déclencher une réponse immunitaire à long terme après l’injection d’une dose unique.

*************

“Membrane fusion and drug delivery with carbon nanotube porins”. Fusion membranaire et administration de médicaments avec des porines de nanotubes de carbone. Mai 2021. [56]

L’administration de médicaments permet d’atténuer les effets secondaires toxiques et la mauvaise pharmacocinétique de produits thérapeutiques vitaux et d’améliorer l’efficacité des traitements. Cependant, l’administration cytoplasmique directe de médicaments et de vaccins dans les cellules est restée hors de portée. Nous avons découvert que les liposomes dotés de porines de nano-tubes de carbone de 0,8 nm de large fonctionnent comme des véhicules efficaces pour l’administration directe de médicaments dans le cytoplasme en facilitant la fusion des membranes lipidiques et le mélange complet du matériau de la membrane et du contenu de l’intérieur de la vésicule. [45] 

*************

“Epitope screening of the major capsid protein within grouper iridovirus of Taiwan and the immunoprotective effect with SWCNTs as the vaccine carrier”. Criblage des épitopes de la principale protéine de capside du grouper iridovirus de Taïwan et effet immunoprotecteur avec des nano-tubes de carbone à paroi unique comme vecteur de vaccin. Octobre 2021. [44]

*************

“Multi-walled carbon nanotube polysaccharide modified Hericium erinaceus polysaccharide as an adjuvant to extend immune responses”. Polysaccharide d’Hericium erinaceus modifié par des nanotubes de carbone multi-parois comme adjuvant pour prolonger les réponses immunitaires. Mars 2021. [55]

*************

“Facile Synthesis of N-Doped Graphene Quantum Dots as Novel Transfection Agents for mRNA and pDNA”. Synthèse facile de points quantiques de graphène dopés à l’azote comme nouveaux agents de transfection pour l’ARNm et l’ADNp. Octobre 2021. [53]

… Cette stratégie de vaccination par livraison de gènes pour exprimer des protéines virales a été appliquée avec succès aux vaccins ARNm pour le COVID-19, et est également applicable à la thérapie génique. Cependant, les agents de transfection conventionnels tels que les LNP et les vecteurs viraux ne sont pas encore suffisants pour satisfaire les niveaux de sécurité, de stabilité et d’efficacité requis pour les applications cliniques de la thérapie génique. Dans cette étude, nous avons synthétisé des points quantiques de graphène dopés à l’azote pour la transfection de divers gènes, y compris des acides ribonucléiques messagers (ARNm) et des acides désoxyribonucléiques plasmidiques (ADNp).

*************

“Efficient Lymph Node-Targeted Delivery of Personalized Cancer Vaccines with Reactive Oxygen Species-Inducing Reduced Graphene Oxide Nanosheets”. Délivrance efficace de vaccins anticancéreux personnalisés ciblant les ganglions lymphatiques grâce à des nano-particules d’oxyde de graphène réduit induisant des espèces réactives d’oxygène. Octobre 2020. [54]

*************

“Photo-activated chemo-immunotherapy for metastatic cancer using a synergistic graphene nanosystem”. Chimio-immunothérapie photo-activée pour le cancer métastatique à l’aide d’un nanosystème synergique de graphène. Janvier 2021. Nous avons constaté que la photothérapie thermique à base d’oxyde de graphène réduit constituait une source d’antigène immunogène, formant une vaccination in situ avec le rGO en tant qu’immuno-adjuvant. Nous avons constaté que la photothérapie thermique à base d’oxyde de graphène réduit constituait une source d’antigène immunogène, formant une vaccination in situ avec l’oxyde de graphène réduit en tant qu’immuno-adjuvant. [75]

*************

“Chitosan-functionalized graphene oxide as adjuvant in HEV P239 vaccine”. Oxyde de graphène fonctionnalisé au chitosan comme adjuvant dans le vaccin HEV P239.  Décembre 2022. [26]

Actuellement, l’oxyde de graphène fonctionnalisé au chitosane a attiré une attention considérable en raison de son potentiel en tant qu’adjuvant de vaccin. Il a été confirmé que l’utilisation du chitosane peut réduire la toxicité de l’oxyde de graphène fonctionnalisé et améliorer sa biocompatibilité. En outre, le chitosane peut induire la production de cytokines par les macrophages pour renforcer les effets immunothérapeutiques. Par conséquent, la synergie oxyde de graphène fonctionnalisé au chitosaneprésente un grand potentiel et une grande valeur pour la recherche en tant qu’adjuvants de vaccins.

Ce vaccin, HEV P239, contre l’hépatite E, Hecolin, est commercialisé en Chine – pour les adultes de plus de 16 ans – depuis 2012, par Xiamen Innovax Biotech à Xiamen. Sa nouvelle version contient-elle, déjà, de l’oxyde de graphène?

En effet, c’est une question de santé publique car ce vaccin, Hecolin, est commercialisé bien au-delà de la Chine. Par exemple, il est utilisé au Soudan du Sud par Médecins Sans Frontières. [58]

*************

“Lentinan-functionalized graphene oxide hydrogel as a sustained antigen delivery system for vaccines”.  Hydrogel d’oxyde de graphène fonctionnalisé au lentinan comme système d’administration durable d’antigènes pour les vaccins. Août 2023. [29]  

*************

“In Situ Transforming RNA Nanovaccines from Polyethylenimine Functionalized Graphene Oxide Hydrogel for Durable Cancer Immunotherapy”. Nano-vaccins d’ARN transformés in situ à partir d’un hydrogel d’oxyde de graphène, fonctionnalisé à la polyéthylèneimine, pour lutter durablement contre le cancer. Février 2021.  [5] 

*************

“Preparation of graphene oxide–stabilized Pickering emulsion adjuvant for Pgp3 recombinant vaccine and enhanced immunoprotection against Chlamydia Trachomatis infection”. Préparation d’un adjuvant d’émulsion de Pickering stabilisé par de l’oxyde de graphène pour le vaccin recombinant Pgp3 et amélioration de l’immunoprotection contre l’infection à Chlamydia Trachomatis. Avril 2023. [17]

*************

“The Role of Graphene Oxide Nanocarriers in Treating Gliomas”. Le rôle des nano-vecteurs d’oxyde de graphène dans le traitement des gliomes. Janvier 2022. [18]

*************

“Chirality-enhanced transport and drug delivery of graphene nanocarriers to tumor-like cellular spheroid”. Transport et administration de médicaments par des nano-vecteurs de graphène dans des sphéroïdes cellulaires semblables à des tumeurs, améliorés par la chiralité. Aout 2023.  [19]

*************

“Graphene oxide nanoarchitectures in cancer therapy: Drug and gene delivery, phototherapy, immunotherapy, and vaccine development”. Les nano-architectures d’oxyde de graphène dans la thérapie du cancer : Administration de médicaments et de gènes, photothérapie, immunothérapie et développement de vaccins. Septembre 2023. [20]

*************

Poria cocos polysaccharide-functionalized graphene oxide nanosheet induces efficient cancer immunotherapy in mice”. Une feuille de graphène fonctionnalisée par des polysaccharides de Poria cocos induit une immunothérapie efficace contre le cancer chez la souris. Janvier 2023. [21]

*************

“Plasma-Enabled Graphene Quantum Dot Hydrogels as Smart Anticancer Drug Nanocarriers”. Hydrogels de points quantiques de graphène activés par plasma en tant que nano-vecteurs intelligents de médicaments anti-cancéreux. Mai 2023.  [23]

*************

“Carbon nanotubes’ surface chemistry determines their potency as vaccine nanocarriers in vitro and in vivo”. La chimie de surface des nano-tubes de carbone détermine leur efficacité en tant que nano-vecteurs de vaccins in vitro et in vivo. Mars 2016. [32]

*************

“Nano-Enabled Antivirals for Overcoming Antibody Escaped Mutations Based SARS-CoV-2 Waves”. Antiviraux nano-métriques pour surmonter les mutations échappées des anticorps à partir des vagues de SRAS-CoV-2. … Comme preuve de ce concept, nous soulignons les applications de plusieurs nanomatériaux, tels que les nanoparticules de métal et d’oxyde métallique, les nano-particules à base de carbone, les nano-tubes de carbone, le fullerène, les points de carbone, les points quantiques, les nanoparticules polymériques, les nanoparticules à base de lipides, à base de polymères, à base d’hybrides lipides-polymères, les nanoparticules à surface modifiée qui ont déjà été employées pour lutter contre les infections virales.  Août 2023. [30]

*************

“A dispersion-corrected DFT calculation on encapsulation of favipiravir drug used as antiviral against COVID-19 into carbon-, boron-, and aluminum-nitride nanotubes for optimal drug delivery systems combined with molecular docking simulations”. Calcul DFT à dispersion corrigée sur l’encapsulation du médicament favipiravir utilisé comme antiviral contre COVID-19 dans des nano-tubes de carbone, de bore et de nitrure d’aluminium pour des systèmes optimaux d’administration de médicaments, combiné à des simulations d’amarrage moléculaire. Mai 2023. [22]

*************

“Short Carbon Nanotube-Based Delivery of mRNA for HIV-1 Vaccines”. Livraison d’ARNm pour les vaccins contre le VIH-1 à l’aide de nano-tubes de carbone courts. Juillet 2023.  [33]

*************

“Construction of a Delivery Platform for Vaccine Based on Modified Nanotubes: Sustainable Prevention against Plant Viral Disease, Simplified Preparation Method, and Protection of Plasmid”. Construction d’une plate-forme d’administration de vaccins basée sur des nano-tubes modifiés : Prévention durable contre les maladies virales des plantes, méthode de préparation simplifiée et protection du plasmide…. Ensuite, l’utilisation de nano-tubes de carbone monoparois fonctionnalisés et carboxylés modifiés par du polyétherimide a été étudiée pour l’administration de vaccins afin de résoudre les problèmes de faible stabilité, de procédure complexe pour l’application sur le terrain et de conditions de stockage rigoureuses avec l’inoculation d’Agrobacterium. Septembre 2023. [31]

*************

“Encountering and Wrestling: Neutrophils Recognize and Defensively Degrade Graphene Oxide”.  Rencontre et lutte : Les neutrophiles reconnaissent et dégradent de manière défensive l’oxyde de graphène. Avril 2022. [34]

Cette étude fournit des preuves fondamentales et des conseils pratiques pour les nano-technologies basées sur l’oxyde de graphène, notamment pour les adjuvants de vaccins, les dispositifs implantables et le stockage de l’énergie. 

*************

“A Time-Course Evaluation of DNA Damage and Neurotoxicity Induced by PEGylated Graphene Oxide Nanoparticle in Swiss Albino Mice.” Évaluation des dommages à l’ADN et de la neurotoxicité induits par les nanoparticules d’oxyde de graphène PEGylées chez des souris albinos suisses. Avril 2022. [35]

Les nano-particules d’oxyde de graphène PEGylées ont été couramment utilisées comme vecteurs de médicaments et de vaccins thérapeutiques, en raison de leurs propriétés uniques, telles qu’une solubilité élevée, une plus grande stabilité et une biocompatibilité accrue dans les solutions physiologiques. Cette étude visait à examiner les dommages à l’ADN et la neurotoxicité chez les jeunes souris après un traitement de 4 heures avec les nano-particules d’oxyde de graphène PEGylées.

Les nano-particules d’oxyde de graphène PEGylées ont causé des dommages immédiats à l’ADN et une cytotoxicité au niveau du cerveau et son utilisation future en tant que vecteur de médicaments devrait être envisagée avec prudence.

*************

“Mucosal Delivery of HIV-1 Glycoprotein Vaccine Candidate Enabled by Short Carbon Nanotubes”. Délivrance par les muqueuses d’un candidat vaccin contre la glycoprotéine du VIH-1 grâce à des nano-tubes de carbone courts. Mars 2022. [36]

*************

“Carbon Dots and Tumor Antigen Conjugates as Nanovaccines for Elevated Cancer Immunotherapy”.

L’immunothérapie du cancer est devenue l’un des points chauds de la recherche actuelle. Toutefois, leurs applications thérapeutiques sont limitées par des lacunes telles qu’une immunogénicité restreinte, une présentation insuffisante de l’antigène et un faible taux de réponse. En raison de leur petite taille et de leur excellente biocompatibilité, les points quantiques de carbone peuvent servir de nanovecteurs pour améliorer l’efficacité de l’immunothérapie du cancer. 2023. [115] 

*************

“Advances in Drug Delivery Nanosystems Using Graphene-Based Materials and Carbon Nanotubes”.

Cao et al. ont résumé les progrès récents de l’oxyde de graphène réalisés grâce à la modification de sa surface, ce qui a entraîné une amélioration significative de ses propriétés physicochimiques et a permis de l’utiliser comme vecteur de vaccin potentiel et comme adjuvant capable d’activer l’immunité cellulaire et humorale. [61]

*************

“Novel use of graphene oxide quantum dots in a pickering emulsion as a Chlamydia trachomatis vaccine adjuvant”. [120]

Les points quantiques d’oxyde de graphène, qui sont des nanoparticules à base de graphène, sont des substituts potentiels d’agents de surface pour stabiliser les émulsions de Pickering, en raison de leur surface élevée, de leur biodégradabilité et de leur biocompatibilité raisonnable. Dans la présente étude, l’émulsion de Pickering stabilisée par des points quantiques d’oxyde de graphène a été préparée par simple sonication, puis utilisée comme adjuvant pour renforcer les réponses immunitaires au vaccin recombinant Pgp3 de Chlamydia trachomatis.

*************

“Nanotechnology-Based Vaccines for Allergen-Specific Immunotherapy”. [190] 

*************

“Nanotube breakthroughs: unveiling the potential of carbon nanotubes as a dual therapeutic arsenal for Alzheimer’s disease and brain tumors”.

“Percées des nano-tubes : dévoiler le potentiel des nanotubes de carbone en tant que double arsenal thérapeutique pour la maladie d’Alzheimer et les tumeurs cérébrales.” [114] Septembre 2023

Parmi ceux-ci, les nano-tubes de carbone ont attiré l’attention pour leurs propriétés uniques et leur potentiel biomédical. Leur capacité à traverser facilement la barrière hémato-encéphaliqueouvre de nouvelles perspectives pour l’administration ciblée de médicaments et la neuroprotection. Cette revue de la littérature vise à explorer la nature polyvalente des nano-tubes de carbone, qui peuvent être fonctionnalisés avec diverses biomolécules ou substances grâce à leur hybridation sp2. Cette adaptabilité leur permet de cibler spécifiquement les cellules et de délivrer des médicaments dans des conditions environnementales spécifiques. En outre, les nano-tubes de carbone possèdent une capacité exceptionnelle à pénétrer les membranes cellulaires, ce qui en fait des outils précieux pour le traitement de la maladie d’Alzheimer et des tumeurs cérébrales.