Los Cantos de Xochi. La Guerre des Etoles de Sion: la Croix de Dieudonné ou la Torah de BH Lévy?

Les 11/12 mars 2019, huit années, jour pour jour, après le Désastre Nucléaire de Fukushima, toujours prévalent et contaminant, j’ai publié un Canto à l’encontre de l’Académie Nationale du Génocide. J’y incluais quelques paragraphes d’intelligences, concernant les différentes tournées de spectacles des humoristes BH Lévy et Dieudonné M’Bala-M’Bala – l’un portant l’étole de JéruSalem et l’autre portant l’étole de JésusSalem – que je vais déplacer, plus avant, dans ce présent Canto. En effet, ce fut, sans nul doute, le fruit d’une prévision intuitive me soufflant que la Guerre des Etoles de Sion allait bientôt commencer.

Le lendemain, le 13 mars 2019, Dieudonné lança, à grands renforts de couronnes d’épines projetées dans toutes les directions de son bureau de croisade, son nouveau spectacle “Canal Historique”, à savoir sa contre-offensive à la Fournée Européenne comique de BH Lévy, “Looking for Jewrope”. Cette Fournée de Pestacle à Kaballe, pour ne pas dire d’usine à gaz du rire jaune, a pour objectif occulte de promouvoir un nouveau Mac Rond, pour 2019 – en tant que leader du nouveau Parti Sioniste, “la Pomme d’Adam”. “Looking for Jewrope” a, déjà, défrayé les chroniqueurs, et effrayé les coliqueux, car BH Lévy, le philosophe humoriste de la Peste Sioniste – aux flatulences de Tzaddik addicté – s’est pourfendu d’une attaque universelle à l’encontre du Mouvement Anti-Macroniste des Gilets Jaunes en les traitant, dans leur intégralité, de mouvance “anti-flic, anti-juif et anti-pédé”.

Cette analyse fut d’une telle profondeur existentielle que l’orateur BH Lévy, frétillant tel un Leviathan dans un bocal d’encre de Chine, déchaina une foule de jeunes Sionistes en liesse, pour ne pas dire en laisse – la laisse étant, pour la majorité d’entre eux, une contingence physiologique imposée par Yaldabaoth, dès le huitième jour de leur incarnation, afin de corriger un défaut de génétique Païenne.   

Avec sa pièce comique, “Looking for Jewrope” – dont la première fut donnée à Milano, en Italie –  BH Lévy est en quête de quelques macaronis pour la Macronie très empêtrée dans le fromage fondu de la monumentale Raclée des Gilets Jaunes – très las de se faire gratiner au Gruger de Sa Voix. BH Lévy a, en effet, pour objectif de convaincre ses maîtres Banksters Sionistes que son petit protégé, le jeune Macron, peut encore servir pendant quelques années, sur le siège éjectable de Grand Guignol de la Ripoublique, car la mode est au recyclage – ce pourquoi, d’ailleurs, Cohn-Bendit, le célèbre Dany Croquette, est aussi à l’affut.

Quant à Dieudonné, il s’amuse – dans son nouveau spectacle “Canal Historique” – à nous faire digérer que la Grande Raclée des Gilets Jaunes ne serait autre que la Raclette de Sa Voie!! Avec ou sans Petit Muscadet? Cela nous laisse sans voix! En effet, dans ce nouvel épisode de la Guerre des Etoles, Jésus, le Grand Retors, va tenter de prendre sa revanche à l’encontre du Tzaddik, BH Lévy, en le clouant sur sa Torah. Mais avec de la super-colle, dédiée anti-Protocolle de Sion, afin qu’il ne s’en lévite point, trois jours plus tard.

Dieudonné pense-t-il que le privilège que la Mère lui a accordé – de pouvoir dédramatiser le grand Théâtre de la Shoah – lui confère, par la même chance, le droit de blasphémer sa Biosphère Vivante à grands coups de crucifix sanguinolents de jaune ananas? Le propos n’est pas de crucifier le Mouvement des Gilets Jaunes, le propos est de Queneller la Croix du Sanguinolent. 

Les humoristes BH Lévy et Dieudonné brandissent, chacun, leur théologie de pacotille. Jésus serait, pour l’un, la Vérité, la Voie, la Vie, la Voix, une forme de looser cosmique prouvant sa victoire au travers de sa défaite – à la mode des Réchauffistes qui tentent de berner les naïfs en prétendant qu’il fait très froid parce qu’il fait très chaud. Quant à la Torah, étant le Trésor des Juifs qui sont la Lumière des Nations, son phare serait le bon pasteur des Goyim beuglant dans le néant existentiel. Tout va bien?

Dieudonné, étant mâle, du moins à priori, sinon de prieuré, n’a peut-être pas encore appréhendé que le seul “Canal Historique”, digne de son attention, est le yoni sacré de la Femme? Sacré dans le sens étymologique Sanskrit de “sak”, qui confère du pouvoir. Le Vagin de la Femme est l’unique Canal Historique permettant, à l’entité humaine, de s’incarner de la Plénitude de Gaïa. Il constitue, également, un autre Canal Historique, mais c’est tout un autre sujet – d’initié.

La Plénitude de Gaïa, la Terre, est, elle-même, le Canal Historique vers le coeur de la Galaxie, vers le Plérome. La Terre, Gaïa-Sophia, est le Canal Historique et l’Histoire en même temps. Elle est la Messagère et le Message. Elle est la Rêveuse et le Rêve.

Tout autre mode de “canal historique” n’est que billevesée de mâles en déroute et perte d’honneur – pour ne pas dire en mal de rut honoré – dont l’unique objectif est de détruire les Peuples, leurs cultures et leurs histoires pour les empêcher de se reconnecter à Son Histoire, l’unique Histoire qui permette de faire face à l’Ennemi Unique de l’Humanité, le Sionisme.

Jésus, la Poupée de Vaudou Juif, n’est pas le Canal Historique: Il est le Charnier Historique, par excellence, pour mieux dire, par abomination. Le Christianisme constitue l’un des plus grands Charniers Historiques: 2000 années de génocide – toujours en course et très coté en Bourse du côté des multinationales de l’Agrochimie, du Nucléaire, de la Pharmacratie et de la Militarisation.

Le Christianisme n’est pas le seul Charnier Historique sur les cases fatidiques de la Roulette Sioniste. Les Charniers sont divers et variés: le Judaïsme, l’Islam, le Néo-Darwinisme, le Marxisme, le Communautarisme, les Vaccinations, l’Oxydation de la Biosphère, la Destruction des Sols, la Pollution de l’Atmosphère, etc, etc, ad nauseam.

Et quant à cette obsession de Dieudonné d’utiliser, dans son humour, des expressions à connotations animales, sexuelles, scatologiques, eschatologiques… c’est une maladie de l’âme induite par deux millénaires de destruction par les monothéistes de la sexualité humaine. Quel est ce problème avec la sexualité anale qu’on en maudisse toujours ses ennemis? Tout va bien? Certains auraient-ils besoin d’un bon massage sur le divan pour se relâcher les sphincters – à défaut des chakras?

Je propose à Dieudonné la lecture de ma traduction de cet essai sur “La Magie Sexuelle dans les Tribus de Kali” – de John Lamb Lash – qui évoque, en particulier, des pratiques de sexualité anale comme méthode contraceptive infaillible, afin de limiter les avortements nécessaires – qui induisent des lésions de l’oeuf aurique – lorsqu’il est trop tard pour avoir recours aux plantes médicinales libératrices – telles que l’Absinthe et l’Epazote – si tant est que ces plantes Maîtresses soient connues et reconnues.

«Dans le jargon Tantrique, Kula signifie “le postérieur, le derrière”. En langage crû, la pratique Kalika est le culte du cul, l’adoration dévote des “hanches” de la femme…. Le Kula est le secret ultime des Tribus de Kali, des Tribus de Fin de Cycle. En fait, Kula signifie Tribu ou Clan. Historiquement, les Tantras secrets, impartis initialement par le Bouddha Shakyamuni à un petit groupe d’amis intimes, ont été préservés par un lignage tribal, un lignage clanique. Ce type de lignage diffère du système de lignage du Tantra Tibétain, fondé sur le guru, tout autant qu’il diffère de tout autre programme centré sur un guru.

Kula est une solidarité tribale, hétérogène, pluraliste et non-hiérarchique. Dans le Futur, à savoir à partir d’aujourd’hui, l’entièreté du Kala Tantra, en théorie et en pratique, sera préservée et propagée par les Tribus et par les Clans. Ces clans sont en train de se former dans les mouvements de jeunesse tout autour de la planète, les Rainbow Gatherings, Burning Man et tant d’autres événements festifs.» John Lamb Lash. La Magie Sexuelle des Tribus de Kali. Sur le site Kali Rising.

 

Le Kamapanacastiram: un Hommage au Canal Historique de la Shakti

Et voici, pour le dessert, à consommer de suite et sans modération, un poème Tamil, de la période médiévale tardive du sud de l’Inde, le Kamapanacastiram – présenté en Français pour la première fois par Xochi –  qui confère des instructions explicites et exaltées quant aux exsudats oro-génitaux consacrés à la régénération des forces Vitales de l’animal humain:

«En prenant le joyau proéminent et palpitant de son yoni,

doucement, gentiment entre tes dents et ta langue

suce-le comme un nouveau-né tète du sein;

il va alors s’ériger et briller, il va émerger de son fourreau.

Il va s’enfler tel un magnifique rubis.

L’épanchement abondant et parfumé,

coulant telle une douce écume,

entre les lèvres de la vulve,

est une boisson régénératrice lorsqu’elle est mélangée

avec ton sperme parfumé, épais, brillant et de la couleur du lait.»

 

La Croix de Dieudonné ou la Torah de BH Lévy?

Mes articles – à savoir mes expressions inspirées du Canal Historique des Muses de la Déesse – ne font pas dans l’anti-sionisme mitigé de demi-ton comme, par exemple, l’anti-sionisme des culs-bénis un peu fâchés parce qu’ILS ont crucifié Jésus, leur poupée de son  – qui n’est, en fait, qu’une Poupée de Sion: la Poupée de Vaudou Juif qui contamine l’intégralité de l’atmosphère Vivante de notre Mère depuis deux millénaires.

La Croisade de Dieudonné, pour réchauffer le Sanguinolent, frise le suicide médiatique. Quel moustique l’a donc piqué? Serait-ce une crise de Christ Kungunya aggravée d’un syndrome paranoïaque d’auto-crucifixion? Dieudonné, don de Yaldabaoth pour mener l’Insurrection Jaune, cloué sur la Croix du CRIF? Alors que tous les Cardinaux de la République Catholique et Apostolique du Vatican, et plus précisément la garde rapprochée du Grand Vizir de Kungunya, tombent un à un – comme par “Magie”. A quand la chute libre et vertigineuse des Cardinaux de la Macronie?

Il semblerait que Dieudonné n’ait pas, encore, compris que la “Bête”, ce n’est pas lui. La “Bête” de l’Apocalypse – une narration piratée par les Instructeurs Païens ainsi que l’a mis en exergue John Lash – c’est Gaïa dans toute sa splendeur de Mère Animale Planétaire. L’Apocalypse, c’est la Correction de Gaïa-Sophia, la Putain de Sagesse, en cours d’émergence orgasmique. Et qui chevauche la “Bête”?

La Chasse aux Prédateurs est Ouverte.

Tous mes articles et essais sont imprégnés d’un Anti-Sionisme passionné, enthousiaste, réfléchi, communicatif – parce que viscéral sur le plan de la survie. Mon Anti-Sionisme est intégral et brut de Source Gaïenne. Il est essentiel, si nous souhaitons survivre, de dénoncer et d’éradiquer la psychopathie au sein des Peuples de la Terre sous tous ses vecteurs de contamination idéologique (Judaïsme, Christianisme, Islam, Marxisme, Communautarisme), sociale (Etats, Eglises, Partis, Syndicats, ONGs, etc) et biosphérique (vaccins, chimères génétiques, poisons agricoles, poisons nucléaires, etc…). Lorsque les Peuples auront dégagé les BHL, et autres Sionisants pleurnichards, des télévisions publiques, ils veilleront aussi à s’occuper des Académiciens complices et autres Médiocrités du Médicament.

Et pour parler de l’académie qui se vautre dans la médiocrité, et réciproquement. BH Lévy, le philosophe de la Peste Sioniste, et bien sonné des cloches de la Torah, commence une tournée de Pestacle en quête de l’Europe qu’il a perdue – et à un tel point qu’on se demande bien si elle aurait jamais existé! – et surtout en quête, en commençant par l’Italie qui lui rit Jaune, de quelques macaronis pour la Macronie en roues libres, de sens. Cela frise la mendicité – ou est-ce un plan dans le Plan? BH Lévy, qui se prend pour le grand Maréchal de Melchisédech, a vu Jésus, crucifié sur LA Croix et vêtu d’un Gilet Jaune, pour tout apparat. Jésus riant Jaune, en apparition miraculeuse, au détour d’un couloir de studio télévisé de BFMTV – et pas sur le chemin de Damas, car là, le Maussade s’est pris une pilule d’Assad.

Et le philosophe Sioniste, qui n’a pas les neurones dans sa Kipah, de suite et dans un éclair kabalistik de torahrité, a perçu que le Mouvement des Gilets Jaunes – dans son intégralité d’anti-flics, d’anti-juifs et d’anti-pédés – n’était pas le fait d’une infiltration benoite du simpliste Peuple Français, à la mode Poutinienne, mais le fait véritable d’une dissémination et d’une infiltration parasitaires du Crucifié Sanguinolent. LUI-même, sous forme de personne bien percée, préparant sa Seconde Venue. Tous aux abris! Les couronnes d’épines risquent de voler très bas, dans la rase campagne du ras le bol, pour accompagner les pavés, les tartes à la crème et autres bombes fécales! Au risque de jeter un froid et d’intensifier, ainsi, le Refroidissement Global non anthropique et la disparition du Jet Stream, dans la série du Grand Retors: Jésus Jette Jaune.

Il n’est pas étonnant que BH Lévy soit mal dans son assiette, livide et échevelé, sur les assiettes à miettes pour Gueux, des télévisions d’Etat et d’Israël, qui manipulent le public des Goyim à la fourchée. N’est-il pas fascinant que les philosophes Sionistes militaristes – qui nous empêchent de vivre en paix en tentant de nous imposer leur Europe des Banksters Vaccinalistes – sont ceux-là mêmes qui empoisonnent les Peuples d’Europa, depuis deux millénaires, d’une idéologie pernicieuse issue d’une tribu d’Arabes – bergers de moutons et d’ânes – dégénérés au fin fond de la Palestine au Moyen-Orient? Dégénérés dans le sens de porteurs d’une génétique anormale vampirisée par un virus Extra-Terrestre. Le syndrome de peuple élu, et de race maîtresse génocidaire, est un syndrome terminal: il n’existe pas de Plantes Médicinales capables de soigner cette psychopathie. Alors, qu’allons-nous faire? Car les psychopathes en contrôle, ou prétendument, ne semblent pas enclins à lâcher la bride…

Et pour comble de dissonance cognitive, il semblerait que l’humoriste Dieudonné, tout droit inspiré de la Savane Camerounaise pour Réveiller les Peuples Celtiques, ait également eu – à la suite d’une chute, la tête la première, d’un Menhir sacré sur lequel il rendait hommage à la Vierge Noire – une apparition du Rédempteur Sanguinolent Sacrifié. Pour les besoins de la cause, et pour l’exotisme, Jésus, pendu à un Baobab – de son petit nom, Vodinou, le fils unique du Très Noir – lui faisait un clin d’oeil malicieux de son sexe érigé balbutiant une ultime pleurnicherie jaculatoire. Les Griots ne vont-ils pas se révulser au creux de leurs Baobabs?

En effet, Dieudonné s’est pris de béguin pour la Poupée de Vaudou Juif et il nous la balance, à tour de quenelles. Tout va bien, Dieudo? Comment? Tu as avalé de travers une perle monothéiste du chapelet Sioniste. C’est le danger de jouer au boomerang avec les chapelets Sionistes: on se prend parfois des retours de manivelles – pour ne pas dire des retours de manies vieilles. Il est beaucoup plus prudent, et Gaulois, de jouer aux fléchettes! A Vaudou, vaudou et demi! Ou, encore, de jouer aux couronnes d’épines. En voilà une bonne idée pour ta boutique, Dieudo: une couronne d’épines, sur mode Jésus, en acier inoxidable jaune d’or. En attendant que les Gilets Jaunes s’en servent pour rendre ombrage à tous les Castaner, et autres tortionnaires de l’Etat, cela peut constituer de belles décorations sur les ronds-points pour célébrer le passage des véhicules des Forces du Désordre établi. L’Ananas pressé par LA couronne d’épines jaunes pour en extraire son jus jaune et joyeux, ne serait-ce pas une magnifique allégorie de la misère des Gueux pressurisés, persécutés, vampirisés par le 0,00000001% de l’humanité.

Retour au Rouge. Le Crucifié Sanguinolent n’est pas le premier Gilet Jaune: ce mythe stérile, génocidaire et pernicieux est la raison de l’émergence des Gilets Jaunes … cherchant à éliminer le syndrome du Crucifié à tous les carrefours – la source de la collusion victime-perpétrateur et le fondement du chaos social Européen. Cela vaut-il, donc, la “peine” d’humoriser le blasphème (vis à vis de la Mère) intrinsèque à la Croix du Sanguinolent au risque de blasphémer l’humour, ou ce qu’il en reste? Et au risque de provoquer l’incontournable BHL au point qu’il en prenne la scène de jalousie. Existe-il un site participatif pour l’achat groupé de tartes à la crème?

Dans l’arène publique, se pourrait-il que la popularité de Dieudonné s’accroisse à l’aune de l’aLourdissement de ses connexions synaptiques – sans doute gangrénées au fil des nombreuses années de PèreSécution par les Autorités Israéliennes de la France? Dieudonné, surfant, depuis belle lurette, sur la vague d’un antisionisme mitigé, semble s’être pris, récemment, une mauvaise lame de fond – au risque d’une mauvaise âme de font. L’Anti-Sionisme, c’est comme la Liberté. Existe-t-il de demie-mesures, sur le Chemin de Compostage, entre le recyclage et la décharge au grand air des campagnes? Existe-t-il de demie-mesures entre la Liberté et l’Esclavage? Les demie-mesures sont l’apanage des organisations de tierce-partie, financées par le Gang pour pourrir le tissu social.

Le Crucifié, ce n’est pas une Poupée Barbie: on ne peut plus l’habiller au gré des caprices des uns et des autres. Cela fait 2000 années que dure ce cirque de mâles : du pain et des jeux pendant que l’Enfant Immortel de l’Humanité est, quotidiennement, crucifié, percé, sacrifié sur l’autel de la Malaria, de la Vaccination, de la Faim, de la Médicamentisation, des Guerres de LibéraSion – sans évoquer les multiples virus, bactéries, et autres parasites, manipulés dans les laboratoires de l’Industrie Militaire et Pharmaceutique.

Si Dieudo se prend une grippe linéaire, qu’allons nous devenir?  «Dieudo, Dieudo, lama sabachthani! ! Ecoute Maman qui t’appelle du fin fond/font de tes gènes. Dieudo, change de ganja et reviens à la Maison. C’est moi, Gaïa-Sophia, la Sagesse de Gaïa, que tu as vue sur le chemin de Damas! Et nous avons refoulé les Maussades.» Faut-il rappeler à Dieudonné que ses gènes, en aucun cas, ne proviennent-ils du fruit de l’hybridité entre une Vierge Juive et un messager de Melchisédech, un clone Isra Alien d’Outre-Terre? Ses gènes sont le fruit d’une hybridité Païenne et Gaïenne entre les Tambours Shamaniques de la Voix de la Forêt Camerounaise et les Chaudrons Celtiques de la Vision de Kerridwen.

Quelle que soit la forme que prenne un anti-sionisme mitigé, il constitue, à jamais, une souche crypto-sioniste tout aussi purulente que sa matrice, le Sionisme.

Xochi. Les 11/14 mars de l’An 01 des Gilets Jaunes

 

Vodinou, le Dieu Béninois Pendu au Palmier 

Sur le thème d’un autre Grand Remplacement – et pour s’inspirer d’une contribution récente de John Lamb Lash sur ce thème – on se plairait à imaginer, à la satire, que l’enfant miraculeux, Vodinou, le fils unique du Très Noir, aurait pu naître, il y a 2000 années – pour sauver l’Humanité toute entière – au Bénin, au bord de l’océan, au milieu des cocotiers, après que sa maman – une jeune vierge imprégnée miraculeusement par Melchisédech ou autre Zishwezi – en eût été informée par une étoile de mer qui jaillit des embruns parfumés sur les plages du petit village de Kokotomé. Ne serait-il pas, cependant, plus difficile d’imaginer que les sorciers et les sorcières de Mamiwata eussent décidé, une trentaine d’années plus tard, de pendre Vodinou tout en haut d’un palmier – pour la rémission de tous les “péchés” de l’humanité entière? Ensuite, ne serait-il pas encore plus difficile d’imaginer que tous les pays de l’Europe Païenne se recouvrent, inexorablement et au fil des siècles, dans leurs cimetières et dans leurs carrefours, dans leurs villages et sur leurs chemins, de centaines de millions de Vodinou, le Dieu Béninois Pendu au Palmier – agrémenté d’une ultime érection éjaculant dans le néant? De plus, ne serait-il pas quelque peu délicat d’imaginer que tous les Catholiques, de la planète entière, puissent communier, à la sauce au gombo (de la Famille des Malvacées, à ne pas confondre avec les Mâles Vachés, à savoir les enfants mâles sur-vaccinés avant d’être mutilés) afin de célébrer l’ultime éjaculation du Pendu Béninois, le Sauveur Noir de l’Humanité, toutes couleurs confondues, qui donna son sperme pour la rédemption des animaux humains errant misérablement – du moins jusqu’à son sacrifice ultime – dans les méandres de la vacuité existentielle? Aujourd’hui, serait-il vraisemblable d’imaginer qu’une mafia médicale Béninoise ait pu imposer, aux Peuples de la planète entière, des pratiques “hygiéniques” de mutilation génitale de leurs enfants mâles afin de célébrer l’Ultime Ejaculation Rédemptrice et Plénipotentiaire du Pendu Béninois?

Pour finir, ne serait-il pas encore plus difficile d’imaginer que la République Française, deux mille années plus tard, puisse être sous le contrôle direct et purulent d’un quelconque CRBF – à savoir un Conseil des Représentants du Bénin en France?