Los Cantos de Xochi. 2020: Grand Minimum Solaire, Catastrophes Alimentaires et Sanitaires. 02

Seconde Partie

Lorsque Greta, le Gratin des Pantins Climatiques,

Surfe sur le Sacrifice des Enfants…

 

Avant-Propos. Dans ce second épisode, je revendique et j’exerce ma capacité la plus intrinsèque d’animal humain, sur le plan biologique – à savoir la faculté de respect stratégique pour la survie de la descendance – de professer une Haine profonde à l’égard de tous les psychopathes criminels, et de leurs multiples réseaux mafieux, qui font souffrir, qui sacrifient et qui génocident les enfants. Greta Thunberg est, ainsi, une adolescente malade qu’ils sacrifient, en guise d’épouvantail à fournaise, sur l’autel de leur démence atmosphérique – un avatar vert de leurs multiples démences universelles, génocidaires et terminales. Est-il “humain”, aujourd’hui, de ne pas Haïr tous ceux qui l’ont fabriquée et qui la font souffrir? A savoir, ceux-là même qui ont pétri le tissu social de l’orchestration du sacrifice des enfants, depuis près de trois millénaires. Continuer la lecture

Los Cantos de Xochi. Hommage à Maurice Chaudière

Avant-Propos.

Cet essai fut rédigé dans l’intention d’introduire l’ouvrage que nous avons réalisé sur Maurice Chaudière – qui sera distribué par l’Association Kokopelli – et que nous avons intitulé  “Maurice Chaudière: Un Apiculteur et Sculpteur de Songes”. Cet essai est très “modéré”, eu égard à mes accoutumances, mais mon vieil ami Maurice fut quelque peu surpris de ce qu’il considère comme des audaces de discours. Il est vrai que la Dictature d’Etat terrorise les esprits et les corps – en ces Temps récents qui déboussolent et qui embousculent.

 

Maurice Chaudière: un Shaman des Abeilles en Quête des Alchimies de Gaïa

Pour l’Animisme Sophianique – et c’est en sa Source de Plénitude que je m’authentifie – notre fertile ami, Maurice Chaudière, incarne une souche biologique d’animal humain dont la moelle de résilience, la sève de vitalité, le privilégie, par la Mère, à oeuvrer en moult innovations prégnantes de génie patient… qui toutes rivalisent d’impatience à s’excarner en passions fusionnelles, depuis quatre vingt-douze années! Cet ouvrage présente, avec un grand bonheur, une partie des chefs d’oeuvre que Maurice a offerts à la communauté humaine – et en hommage à la Beauté: son apiculture de ruches en terre ou de ruches extensibles, ses sculptures, ses poèmes, ses essais, son Dédale, ses greffes improbables, ses confitures solaires… ainsi que des extraits de courriers personnels, en cette introduction présente de préface et de prétextes. Ces extraits de courriers personnels, émanant de Maurice, ainsi que les citations du Dédale, sont présentés en italique dans le texte, et ils sont intentionnés afin de mettre en lumière les apothéoses, les épiphanies, les extases, les frustrations, les révélations et autres apocalypses de Maurice – au fil du millier de lunaisons, qu’il vient de vivre, animant notre vaisseau spatial, la Terre. Continuer la lecture

Los Cantos de Xochi. Le Temple de Yaldabaoth a brûlé!

Notre Dame Orgasmique qui Jouit en Terre! Baisez pour nous!

Avant-Propos: C’est une amie inconnue, Muriel, admiratrice de la verve de veines d’arrogations de John Lamb Lash, qui m’a soufflé le titre de ce Canto – car les Muses s’amusent au sein des fractures turbulentes et chaotiques dont les Dakinis, déridées et débridées, enrident et enthousiasment l’Atmosphère Vivante de notre Mère, la Terre. Le Temple de Yaldabaoth a brûlé! Il est sage de préciser pour tous les non-éduqués – en fait, la quasi-majorité des Peuples de par l’inconscience collective archi-contaminée par un chapelet de Pestes Sionistes et autres Dissonances Cognitives – que Yaldabaoth est une autre dénomination pour Yahvé, alias Jéhovah, alias Samaël l’Aveugle, alias le Seigneur des Clones, alias Dieu le Père.

La cathédrale de Paris dédiée à Marie – une invention tardive des Pervers du Vatican – est un Temple consacré à Yaldabaoth car la Juive Vierge Marie, non Maculée, est la Mère du Dieu Tribal, dément et sanguinaire, des Hébreux: à savoir Yaldabaoth. C’est dans le canon endoctrinaire, de l’Eglise Catholique et Catastrophique, au service des canons génocidaires de leurs Grandes Boucheries de Libération – du corps physique. L’origine de cet édifice de pierres, de chênes et de voûtes – dont la finalité est de pétrifier, d’enchaîner et d’envoûter la psyché humaine au travers de ses divers vecteurs hallucinatoires: orgues, vitraux, etc – remonte à Abraham. C’est sur le “Sacrifice de l’Enfant” que sont fondées les trois religions monothéistes que sont le Judaïsme, l’Islam et le Christianisme. Prétendre le contraire serait sombrer dans un NégaSionisme des plus pernicieux. N’en déplaise aux hordes de Chrystériques qui encombrent et contaminent, de leurs hallucinations collectives et morbides, l’espace public – tout autant que la Biosphère Gaïenne. 

Quant aux délires qui animent mes Cantos, dans le sens originel du concept de “de/lirium”, à savoir de “sortir des sillons” – et surtout des Sillons de Sion – ils sont souvent accompagnés de néologismes de mon innovation, ou de celle de John Lamb Lash: un don des inspirations, des respirations et autres conspirations des Muses et Dakinis Gaïennes.

Continuer la lecture

Los Cantos de Xochi: Pour un Anti-Sionisme Correcteur, Rageur, Intentionné et Fondé

Pour un Anti-Sionisme

Correcteur, Rageur, Intentionné et Fondé

L’intention de tous mes essais, monographies médicinales, investigations botaniques, multiples traductions et autres contributions, est – en toute arrogance et arrogation – de fomenter une Education Authentique des Peuples afin de fonder des Insurrections de plus en plus fertiles. A chacun ses prétentions – et les miennes ont, ainsi, le mérite d’être transparentes.

J’oeuvre sans requérir aucune compensation financière ou autre – ce que l’on appelle un don, en fait. Tous mes sites sur la Toile sont, strictement, gratuits et, au grand jamais, pollués par les innombrables publicités indécentes qui envahissent tout l’internet à notre époque, y compris l’internet prétendument “militant”. Continuer la lecture

Los Cantos de Xochi: A l’assaut des Serpillères Sionistes de l’Académie Nationale du Génocide

Avant-Propos. Je m’exprime, aujourd’hui, ouvertement et publiquement, en tant que Xochi, et je dénonce le communiqué criminel, des Serpillères Sionistes de l’Académie Nationale du Génocide, relatif à l’Artemisia annua – et je m’exprime d’autant mieux, à ce sujet, que les deux articles que j’ai rédigés sur la Malaria et les Artemisias, en début 2018, et un troisième en début 2019, constituent ce qu’il y a de plus intelligent, à ce jour, en Français, pour l’instruction de ceux qui ont le privilège de savoir lire cette langue et le privilège de s’intéresser à la seconde offensive génocidaire orchestrée sur la planète par l’OMS – dénommée  le “Vatican de la Malaria” – par un confrère Artémisiste du Luxembourg. J’informe tous les psychopathes et sociopathes, que je dénonce, que les Tribunaux d’Injustice qu’ils invoquent et dont ils usent, perpétuellement, pour persécuter les Peuples, ont beaucoup moins de valeur, à mes yeux, qu’un tonneau de fiente de Baleine. Avec tout le respect que je porte aux Baleines. D’ailleurs, je les dénomme les Tribunaux de la Jewstice – pas intrinsèquement, mais statistiquement. Continuer la lecture

Los Cantos de Xochi: A chacun Ses Mythes et Ses Mites Anti-Sémites!

Caveat. Je souhaite mentionner pour tous ceux qui auraient des doutes – quant au fonctionnement harmonieux de mes connexions synaptiques – qu’effectivement, je suis tombé dans le Tonneau des Druides – ou de toute autre Tradition Indigène de Quête de Vision – ainsi que dans le Chaudron de Kerridwen. Toutes ces Traditions rendent hommage aux Plantes Médicinales, et à toutes les autres substances visionnaires de la Biosphère Gaïenne, qui font chanter les neurones et qui font, parfois, éclater les seuils de filtration au point de pouvoir y accueillir les Lumières de la Sagesse du Serpent. Il est fort intéressant, à ce propos, que le terme “Délire” vienne, étymologiquement, du Latin “Delirium” qui signifie, littéralement, “Sortir des Sillons”.

Je suis le sujet d’une Imagination qui me fait léviter, sans que je ne puisse l’éviter, afin de m’éviter que je ne m’Imagine à Sion. En effet, je jouis, depuis tout jeune, de la protection des Fées Celtiques, Sidhe et autres Tuatha Dé Danann, m’accompagnant, depuis mon berceau d’antan, en Bretagne persécutée par le monothéisme. Je jouis, également et par conséquence, d’une exacerbation pressante de cette capacité, innée à l’animal humain, de pouvoir – en toutes intuitions, inspirations et imaginations orgasmiques – se libérer des sillons et, surtout, de pouvoir se libérer de l’envoûtement émotionnel et mental, sur mode de paradigme linéaire, des Sillons de Sion. Et j’en remercie la Terre Mère car il n’est que Temps que la Sagesse du Serpent Mythique s’infiltre, en toutes insinuosités, dans les Sillons de Sion, pour les miner, les désagréger et les faire imploser – avec ou sans Protocoles. Pour le Mutualisme. Pour la Paix. Pour la Vie.

**************************

En avant-propos, je souhaite préciser, également, qu’il n’est pas dans mes habitudes de m’épancher sur des épisodes de ma vie qui n’intéressent, à priori, que moi-même – ou que nous-mêmes, dirais-je, car comme tout un chacun devrait le faire, je tente, quotidiennement, de me soigner ma nature contaminée, par la culture génocidaire Sioniste – car même s’il est aisé de se libérer des virus Sionistes mentaux, il l’est moins de se décontaminer du génocide ambiant à la mode Fukushima. L’une de ces corrections fondamentales, et quotidiennes, consiste, déjà, par conséquent, à éradiquer, de notre ADN humain, tous ces engramnes et autres virus Sionistes qui y ont été imprégnés par l’Etat, la Religion, la Culture, l’Edu-Castration, les Langues, les Organisations Internationales, etc. Continuer la lecture

La Tête de Dragon Turc et autres Dracocephalum: des Panacées dans la Pharmacopée Familiale

Le Souffle Médicinal de la Tête de Dragon Turc

Le Dracocephalum moldavica, ou Dracocephalum moldavicum, est une espèce de la Famille des Lamiacées originaire du coeur de l’Asie et très naturalisée en Europe de l’est et du centre. Le genre Dracocephalum – du Grec “Drakon” et “Kephale” pour “tête de dragon”comprend environ 70 espèces. Cette espèce est également appelée, en Français, le “Dracocéphale de Moldavie”.

Lorsque l’on accueille, dans son jardin, le Dracocéphale de Moldavie, c’est pour la vie, et pour la Vie, car cette Panacée de la Médecine des Nomades Ouïghour se bouture à merveille et se resème aisément. Et, d’ailleurs, tant aisément, de par sa nature nomade, qu’on se demande pourquoi les cerveaux fêlés de la Police des plantes invasives – au service de la Pharmacratie – ne l’ont pas encore dénoncée auprès des Autorités incompétentes.

Les semenciers de France, qui commercialisent des graines de Dracocephalum moldavicum, sont-ils vraiment conscients qu’ils distribuent une espèce extrêmement médicinale interdite par la Pharmacratie et, qui plus est, invasive? Continuer la lecture